L'association

I.C.Art

En janvier 2011, L’Assemblée Générale de l’association a lieu. Son nom devient pluriel :

Images (photo, céramique), Cultures (apprentissage, maraîchage, plantes), Art (plasticiens, musiciens, comédiens,…)

et rédige une nouvelle charte

Le constat : faire notre part de colibri.

Au niveau national, voire mondial, une prise de conscience s’opère quant à la sauvegarde de la terre. Des mouvements naissent afin de préserver une faune dont certaines espèces sont en voie d’extinction et une flore qui tend à suivre le même chemin. Réchauffement de la planète, excès de consommation ou évolution même de la terre ?

Monopole des semences par de grands groupes commerciaux qui assurent leur pérennité en produisant des graines stériles afin que les cultivateurs en achètent chaque année ; interdiction de produire et vendre des purins d’ortie et même d’autres plantes "premières" qualifiées de simples au Moyen-Age, afin de sauvegarder la puissance de certains laboratoires pharmaceutiques,… sont autant d’actes qui nous démontrent que le commerce et la finance prévalent sur l’humain et son environnement.

Par ailleurs, au niveau social, la peur et la méconnaissance sont utilisées pour accroître la méfiance voire le refus de ce qui est différent. En résultent racisme, exclusion, expulsion. Mais aussi solitude et isolement.

 

- Que faire pour sauvegarder notre environnement ?

- Que faire pour que l’humain retrouve une juste place hors des préoccupations financières de grands groupes ?

- Comment échapper à la consommation à outrance ?

- Que faire aussi pour retrouver du lien social et être ensemble plutôt que les uns contre les autres ?

 

vie de l'asso :

compte rendu AG :janvier 2015, mai 2016, nous contacter